29 mars 2014

Melody a Week


Improvisation 1 : le saxo soprano est comme atteint d’une maladie électronique. Sa pure sonorité est enveloppée de scories électriques. Enregistré le mercredi 12 février 2014 à 13 heures. Le dispositif : Saxo soprano avec Moogerfooger : filtre (lowpass filter) et phaseur (12-stage phaser), des modules analogiques utilisés en direct pendant l’improvisation, les réglages sont fait à la volée en lâchant les touches de la main droite du saxophone et au moyen d’une pédale commande tension actionnée par le pied. Plus Ring Modulator provenant de Max4Live. C’est un dispositif que j’avais abandonné il y a 5 ans après avoir eu une surdité soudaine de l’oreille gauche et de m’être retrouvé avec des acouphènes agressifs.
 

ALIEN UNLOCK
Improvisation 2 : le saxo soprano est comme atteint d’une maladie électronique. Sa pure sonorité est enveloppée de scories électriques. Enregistré le 18 février 2014. Le drone en Sib est rajouté en re-recording après le solo de saxo pour des raisons techniques mais il est joué implicitement. Rajouté également le bol chantant tibétain passé lui aussi à la moulinette de Moog. C'est exactement le même dispositif que la semaine passée. J'avais fabriqué le visuel avant et je me suis efforcé d'improviser dans l'esprit du titre. Cette improvisation est la résultante de la belle image fractale réalisée par Lari Lucien. Je le remercie de m'avoir donné l'autorisation de l'utiliser. Le dispositif : Saxo soprano avec Moogerfooger : filtre (lowpass filter) et phaseur (12-stage phaser), des modules analogiques utilisés en direct pendant l’improvisation, les réglages sont fait à la volée en lâchant les touches de la main droite du saxophone et au moyen d’une pédale commande tension actionnée par le pied. Plus Ring Modulator provenant de Max4Live. C’est un dispositif que j’avais abandonné il y a 5 ans après avoir eu une surdité soudaine de l’oreille gauche et de m’être retrouvé avec des acouphènes agressifs.
 

ANGEL EARS
j’ai pris le fichier de saxophone soprano solo : « Melody A Week (5) Angel Eyes » et je l’ai injecté dans une ancienne version de CataRT, la version 0.9.9 d’avant le Forum IRCAM. J’ai découpé le résultat en deux pistes : une transposée à l’octave en dessous (directement dans CataRT) et l’autre voie sortie de CataRT est relayée dans une modélisation de modulateur en anneau plus chambre d’écho (donne une sorte de vibrato grandiloquent dans le style des guitares des tout début du rock and roll). Le résultat est une claire dé-construction de ce standard de jazz « Angel Eyes » en un angoissé « Angel Ear ». Le logiciel de Diemo Schwarz fabrique une abstraction radicale et casse automatiquement la structure traditionnelle de la musique tout en conservant l’impression et le contour de la mélodie insérée dans un sub-rythme qui structure la non-structure. Ce qui est fascinant c’est cette réitération du passé immédiat dans le futur proche. Un fragment de phrase d’il y a seulement trois seconde revient l’instant d’après. Comme j’ai utilisé mon ancien ordinateur, j’ai certains logiciels qui fonctionnent mal comme cette modélisation de réverbération dont je n’ai pas la licence Altiverb 6). Je me demande si elle marche ou si c’est moi qui ne l’entends plus. Du coup j’ai changé et je suis revenu à « Space Designer » de « Logic Audio ». Je suis sourd d’une oreille, je n’entends plus qu’en mono et à vrai dire quand j’ai mixé ce morceau je n’entendais tout simplement plus ce que je faisais. Le visuel utilise un superbe logiciel en ligne qui génère des « Neonflames » sur le site www.29a.ch de Jonas Wagner. La nervosité du mouvement du curseur crée de magnifiques images à travers les derniers développement de JavaScript. Je pense arrêter au bout de trois mois cette expérience de « Melody a Week » parce que je ne suis pas content de SoundCloud. En gros je me donne un mal fou pour faire venir quelques auditeurs pour écouter ma page sur cette plateforme et le système balance les visiteurs de mon lien, une fois lu, sur d’autres musiques (ci-contre) qui ne sont ni de moi et qui ne sont pas des gens que je souhaite soutenir. La plateforme SoundCloud est limite du bug dans la façon dont elle est bloquée sur les même trois disques qui ne me concernent nullement et restent collée à ma page comme une merde de chewing-gum usagé à une semelle.